Pierre Perrin
poète, romancier, critique littéraire

Ce site est gratuit, c’est possible.

Ce que chacun donne, en vrai, augmente sa vie.

Un bref espace de liberté, pour la poésie, la littérature, l’amour.

La beauté, aussi bien que le hasard, peut encore gouverner l’univers.

Bienvenue à vous, donc dans ce petit château de mots, ce

Qui sait quand la vie commence ? Si souvent, la beauté en ravive le souffle. Au secret, pourtant, depuis des semaines, une voix d’entre la peau si douce au cœur berce ma vie d’inconscience.
Quel trait de feu me frappe ? Que font, tout à coup, ces doigts, ces mains à m’agripper, à m’arracher ? La lumière pleut à verse. Fœtus à demi-défunt que je fais, c’est pendu par les pieds qu’on m’établit, sur terre, pour vivre avec les hommes. J’entends mal ; je crie à crever mes tympans.
J’ai froid, où brûlent ma narine et ma glotte. J’ai les plus grands maux à trouver la gorge, déjà de glace, de ma mère… Continuer la lecture —>


La Vie crépusculaire, prix Kowalsky 1996, éd. revue et corrigée, en ligneLe recueil, épuisé depuis quinze ans, est ici redonné en lecture, poème à poème [en cours de publication sur le site] ; accès à la version complète en pdf

Des jours de pleine terre, inédit en volume, en ligneUne prépublication, à disposition pour une lecture, poème à poème [en cours de publication sur le site], ainsi que le recueil entier disponible en pdf

Le parcours de Pierre Perrin sur Calameode 1972 à nos jours, avec quelques titres et avis, ainsi qu’un choix de pages

Entrez dans la lecture
[Passer cette introduction]