Présentation de Pierre Perrin, poète, romancier et critique littéraire [XXème siècle]

Présentation de Pierre Perrin


« Nous voulons durer par les signes, devenus les dieux de notre immortalité. C’est une autre religion : la belle affaire que de durer ! » Claude Michel Cluny, Lettre d’Antonio Brocardo à Giorgione, 1971

Un parcours en poésie

Poète né en 1950, il habite le pays de Courbet, c’est-à-dire près d’Ornans, dans le Doubs. Il n’est pas noble ; le village n’est là que pour le distinguer, fût-ce en vain, d’une appellation commune. Il publie quatre recueils entre 1972 et 1980. Dans Le Magazine littéraire [X, 1972] : « un poète tenu tout de suite par les thèmes qui comptent… » Poursuivre la lecture du parcours

Publication et réception des principaux ouvrages

Du premier recueil publié jusqu’à nos jours, on peut suivre la réception des volumes parus, à travers quelques articles ou études ici rassemblés. Si les premiers ouvrages surtout sont épuisés et parfois introuvables, les amateurs passionnés peuvent demander si une exception pouvait leur être accordée… Poursuivre cette information

Enseigner pour vivre et bien davantage…

Pour peu qu’on ouvre les bras, vivre c’est passer. Tout être est un passeur – le professeur à double titre. Non seulement, la société lui confère cette fonction, mais le professeur de lettres doit transmettre deux témoins. L’acquisition de la maîtrise de la langue est le premier droit de l’élève… Poursuivre cet éloge du faire savoir

Pourquoi faire de la critique littéraire ?

Je rends compte de quinze à vingt parutions annuelles, à la faveur de quelques revues trimestrielles (dont pour le moment La NRF, Poésie 1, etc.). J’ai commencé en 1975, dans la revue Possibles dont j’étais l’artisan-directeur-général. J’ai rédigé par ailleurs de brèves études mais qui embrassent une œuvre. La préface à la seconde anthologie de Hugo… Continuer la lecture

Le Kiosque, menues actualités, début XXIe siècle

Septembre 2007. Les 1088 pages de l’Anthologie de la Poésie française, chez Larousse, couvrent l’essentiel de la production poétique, de la Chanson de Roland jusqu’à nos jours. Jean Orizet y recense quelque trois cent cinquante auteurs, offre plus de six cents textes. Pierre Perrin en est, contemporain et lyrique, heureux… Continuer la lecture de ce flux de naguère

Ressources pour qui veut apprendre

Page précédente — Imprimer cette page — Page suivante